Je m'informe
Je Choisis
Je prépare mon mariage

Choisir la séparation de biens : témoignage d'un couple

Mis à jour le 07 Octobre 2013
séparation de bien lors d'une mariage

Delphine, 28 ans) et François Xavier (30 ans) se sont mariés il y a 3 ans. Ils ont opté à l'époque pour un contrat de mariage sous le régime de la séparation de biens. Ils nous expliquent ici les raisons de ce choix et pourquoi ce régime était particulièrement adapté à leur situation. 

 

Pourquoi avez-vous signé un contrat de mariage ?

Je pense que c’est l’inverse (ne pas signer de contrat de mariage) qui aurait été étrange. Ceux qui n’ont pas de contrat dans la famille apparaissent comme des extra-terrestres ! Le contrat de mariage sert à clarifier les positions de chacun vis-à-vis de son patrimoine personnel et familial futur. De plus, il vaut mieux régler à l’avance, quand on s’entend bien, les problèmes potentiels qui peuvent se poser lors d’un divorce futur, même si évidement celui-ci n’est pas franchement espéré.
 

Comment avez-vous fait pour choisir le régime qui vous convient ? 

Nous savions que nous voulions être en séparation de biens et que, le régime par défaut qui est la communauté réduite aux acquêts, ne nous convenait pas.

Nous n'avons eu
 aucune hésitation, nous avons toujours voulu la séparation des biens. Aucun de nous n’exclue un jour de fonder sa société et il est impératif dans ce cas de protéger le patrimoine familial et les enfants. Seul ce régime permet d’assurer facilement cette protection.
 

Quelles sont les spécificités de ce régime matrimonial ? 

On compte tout ! En pratique ce n’est pas le cas, on gère tout comme si on était en communauté universelle et la majeure partie de notre patrimoine est sur un compte commun ou réparti à égalité entre nous. Par contre, en cas de problème, les partages sont déjà faits.

C'est vraiment un régime adapté pour les entrepreneurs ou les personnes qui souhaitent un jour le devenir.

Quel fut le prix du contrat ? 

Le coût de rédaction du contrat de mariage fut de 374,27€. On n’a pas eu l’impression que ce soit cher. En tout cas, comparé aux frais pour l’achat d’un appartement, c’est tout à fait dérisoire ;-)
 

Le mot de la fin ? 

Si vous habitez à l’étranger lors de votre mariage, il est impératif d’établir un contrat si vous souhaitez que votre mariage soit régi par la loi française. Sinon, c’est la législation du premier pays dans lequel vous passez 6 mois d’affilée qui fera foi…Comme nous n'habitions pas en France au moment du mariage, nous avons eu un petit peu de temps pour signer nos contrats dans les temps.

Vous avez trouvé l'interview utile ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !

Catégorie: 

Ajouter un commentaire